ContactFacebookFlickrPlanRss
M L X

Les Grands Hommes



Photo adherent

François Ier
francoisIer

Fils de Charles, comte d’Angoulême et de Louise de Savoie, il est né le 12.09.1494 au Château de Cognac, alors lieu de séjour favori des Valois. Devenu roi de France en 1515, il fut protecteur des Arts et des Lettres, réformateur de l’administration. N’oubliant pas sa ville natale, il y revint à plusieurs reprises, lui accordant de nombreux privilèges. Cognac était pour lui le refuge des temps difficiles. Les guerres d’Italie apportèrent un renouveau de l’expression artistique. Ce furent malheureusement ces mêmes guerres qui lui valurent sa captivité après la bataille de Pavie en 1525. François Ier est décédé durant l’année 1547.

 

Jean Monnet

j_monnet

L’un des pères de l’Europe naquit à Cognac le 9 novembre 1888, d’une famille de négociants. Après avoir voyagé, les circonstances du temps firent qu’il s’impliqua directement dans la coopération inter-alliée durant la première guerre mondiale et fut Secrétaire Général de la S.D.N. jusqu’en 1923.
A la fin de la seconde guerre mondiale, il devint Ministre du Commerce du Gouvernement provisoire. Commissaire au plan, il fut après 1951 Président de la Haute Autorité de la toute jeune Europe. Il mit en place le Marché Commun et Euratom et fut fait « Citoyen d’Honneur de l’Europe ». Jean Monnet disparut le 16 mars 1979.

 

 

Claude Boucher
c_boucher

Ce Cognaçais d’adoption inventa, en 1898, après six années de recherches, une machine qui révolutionna l’industrie verrière : la machine à travailler et à souffler le verre. Profondément humaniste, il cherchait avant tout à améliorer les conditions de travail des ouvriers verriers et à adoucir les conséquences néfastes du soufflage du verre sur leur santé. Cette invention, en augmentant considérablement la production de bouteilles, permit l’essor de la vente et de l’exportation des vins, bien sûr, les eaux-de-vie de Cognac. Les brevets de fabrication de Claude Boucher furent achetés dans le monde entier.

 

Louis Delage 
l_delage

Né à Cognac en 1874, issu d’une famille très modeste, cet ingénieur des Arts et Métiers travaille d’abord chez Peugeot. A 31 ans, il fonde sa propre marque automobile. Les « Delage » étaient célèbres pour leur ligne élégante et leur robustesse : c’est d’ailleurs une « Delage » qui fut choisie pour représenter le « bon goût français » à l’exposition universelle de New-York en 1939.

 

 

 

François Lecoq de Boisbaudran,
lecoq de boisbeaudran

est un chimiste français, né le 18 avril 1838 à Cognac et mort le 28 mai 1912 à Paris. Il fait ses premiers pas dans le commerce familial du vin, mais c’est la chimie qui l’attire.À 28 ans, il s’engage dans des recherches sur les éléments chimiques. Le 27 août 1875, à l’aide de ces méthodes, il découvre les indices d’un nouvel élément chimique. Il appelle cet élément le gallium (de gallus, coq en latin). C’est une consécration pour la théorie de Mendeleïev qui en avait prédit les caractéristiques sous le nom d’« eka-aluminium ». Le 7 mars 1876 il est fait Chevalier de la Légion d’honneur.