ContactFacebookFlickrPlanRss
M L X

Jardin Public

Boulevard Denfert Rochereau
16100 Cognac
  • Jardin Public HD
  • Visite Jardin Public de Cognac
  • Visite, promenade dans le Jardin Public de Cognac
  • Hôtel de ville de Cognac

GPS : 45.6976152,-0.327728900000011
Agrandir la carte

Historique

Ce jardin est le résultat de l’achat de deux propriétés : l’Hôtel Otard de la Grange et l’Hôtel Dupuy d’Angeac par la ville de Cognac, pour en faire l’Hôtel de ville et le Musée Municipal. Le jardin de Cognac, site classé en 1943, possède des éléments caractéristiques du jardin anglais (pagode, orangerie, grottes, lignes sinueuses).

C’est en 1889 que la ville achète en premier l’Hôtel Otard de la Grange et son jardin. Ensuite, vers 1921-1922, la ville achète l’Hôtel Dupuy d’Angeac et son jardin.
Les projets de réaménagement furent confiés à Edouard André en 1892 pour remodeler le jardin, et à Alfred Leroux pour le bâtiment.
Nous leur devons :
– à Edouard André l’aspect si caractéristique de son style à savoir les perspectives, les grottes, cascades, plan d’eau, kiosque, jardin creux.
– à Alfred Leroux l’escalier monumental, le campanile, les candélabres.

Le jardin a été aménagé en pelouses et bosquets et sa superficie est de 7 hectares. Edouard André proposa la première esquisse d’aménagement de ce jardin en 1890. La finalisation de ce jardin s’est faite en 1935.

Edouard André 
était un célèbre architecte paysagiste parisien. Il fut élève jardinier au Muséum d’Histoire Naturelle à Paris. Edouard André composa de nombreux jardins en France et à l’étranger et se spécialise dans les jardins anglais du 19ème siècle et notamment dans les jardins creux comme les grottes et les cascades.

 

Le Théâtre de la Nature
Il a été réalisé en même temps que les travaux de la demeure Dupuy d’Angeac par Raymond Clavery. Encaissé dans une cuvette, une allée et des escaliers accèdent à la scène tandis que les jardins verts s’échelonnent face à elle en arc de cercle.
Chaque année s’y déroule le Festival Blues Passions et sur cette scène se sont produits des grands noms du blues tel que Ray Charles, BB King et Joe Cocker.

L’Orangerie
Les orangeries, qui sont des fabriques, se trouvent dans de très nombreux anciens jardins. Les orangeries permettaient de conserver durant l’hiver les plantes méditerranéennes ou tropicales sensibles aux gels importants. Ces bâtiments possédaient de larges fenêtres et ouvertures exposées en plein sud pour avoir le plus de lumière possible.

 

La Tour Néo-Gothique
Cette tour octogonale, bâtie vers 1835, est composée de 2 niveaux. On l’appelle « fabrique », ou « folie », il s’agit d’une construction purement décorative.
Des colonnettes structurent ses 8 façades qui sont toutes ouvertes par des baies en arc brisé.
Le style des motifs des encadrements des fenêtres et du balcon a donné son qualificatif de « gothique ».
Le creusement du bassin lors des travaux de réhabilitation a permis de retrouver sur le même emplacement des traces de l’ancien bassin qui avait été comblé.
Un seul chemin mène à cette pagode. Cet édifice bénéficie d’une protection supplémentaire car il est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Hôtel Otard de la Grange
Hôtel de Ville

L’Hôtel de Ville est le point de mire du jardin.
Situé en hauteur, toutes les allées convergent vers lui. Il fut construit en 1840 et appartenait à Madame Claire Otard de la Grange, Vicomtesse de Lavilléon.En 1887, l’Hôtel Otard est mis en vente par la riche famille de Lavilléon.

La ville de Cognac fait l’acquisition de l’Hôtel particulier et de son parc de 4 hectares.
En 1999, la tempête a abattu 288 arbres sur les 720 existants soit plus de 40 % de l’ensemble. La réhabilitation du jardin a duré deux ans sous la direction de l’architecte paysagiste Jean-François Galinet.