ContactFacebookFlickrPlanRss
M L X

Les Vins de Pays Charentais

  • Vins de pays charentais blancs, secs, légers & subtilement parfumés
  • Vins de pays charentais rouges, racés & charpentés
  • Vins de pays charentais rouges, racés & charpentés
  • Vins de pays charentais rosés, nuancés & tout en délicatesse
  • Vins de pays charentais rosés, nuancés & tout en délicatesse
  • La zone géographique de l’IGP « Charentais » s’étend sur la Charente et la Charente-Maritime et se présente sous la forme d’une succession de plaines au relief peu marqué.
  • Après des années d’investissements, l’IGP Charentais compte près de 600 vignerons dont environ 130 qui pratiquent la vente directe.
  • Vins de pays charentais - Des vignerons fiers de leur terroir et de leur territoire
  • Vins de pays charentais blancs, secs, légers & subtilement parfumés

L’histoire

C’est au IIIème siècle que les vins apparaissent en Charente, et au Moyen-Âge que leur commerce se développe, avant d’être distillés. Les « Vins de Pays Charentais » sont reconnus par décret en 1981. Les vignerons se concentrent alors sur la vinification des cépages les plus répandus puis s’orientent vers une sélection de cépages plus aromatiques. Ils s’inscrivent dans une démarche qualitative, aboutissent à un meilleur raisonnement de l’implantation des vignes et acquièrent de nouveaux savoir-faire.
Le terroir
La zone géographique de l’IGP « Charentais » s’étend sur la Charente et la Charente-Maritime et se présente sous la forme d’une succession de plaines au relief peu marqué. Le substrat géologique est principalement constitué de roches sédimentaires. Les sols argilo-calcaire sur calcaire sont les plus fréquemment rencontrés. Des sols plus sableux sont observables sur les secteurs côtiers et sur les îles.
Le vignoble bénéficie d’un climat océanique tempéré et d’une température moyenne annuelle de 13C°.

L’IGP

Depuis le 1er août 2009, les vins de pays sont enregistrés en tant qu’Indication Géographiques Protégée (IGP) par la Commission Européenne qui confère un signe officiel de qualité et une protection internationale renforcée contre toute usurpation.
L’Indication Géographique Protégée « Charentais » fait l’objet d’un cahier des charges fixant des conditions de production strictes portant notamment sur l’aire de production, le rendement autorisé, le mode de conduite de la vigne, les cépages et les conditions analytiques du vin.
Les vins sont soumis à un contrôle visant à constater le respect des caractéristiques de l’IGP. Une commission de dégustation réalise le contrôle organoleptique.

Des vignerons fiers de leur terroir et de leur territoire

Aujourd’hui, après des années d’investissements, l’IGP Charentais compte près de 600 vignerons dont environ 130 qui pratiquent la vente directe. Régulièrement récompensés dans les plus grandes compétitions « Concours Général Agricole, Chardonnay du Monde, etc. Ils sont devenus un produit de haute valeur pour le terroir Charentais. La constante progression de la qualité des vins s’ajoute à une production d’environ 12 millions de bouteilles, en blanc, rosé et rouge.